Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Guy Verhofstadt présente un projet ADLE pour une stratégie afin de dégeler les relations entre la Russie et l'UE
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
28.02.2018

Guy Verhofstadt présente un projet ADLE pour une stratégie afin de dégeler les relations entre la Russie et l'UE

 

Aujourd'hui, les démocrates et les libéraux européens ont lancé une nouvelle stratégie pour traiter avec la Russie.


Guy Verhofstadt, président de l’alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe a déclaré :

"Une position commune sur les sanctions n’est pas suffisante pour l’Union européenne. Nous avons besoin d'une stratégie proactive pour sortir la relation EU-Russie de l'impasse actuelle et motiver la Russie à s’engager dans un comportement davantage responsable."
 
"Il faut une stratégie ‘d'engagement conditionnel’ avec la Russie, inspiré par le processus d'Helsinki des années soixante-dix."

"Nous devons nous montrer sévères avec les officiels russes corrompus, mais veiller à ce que les citoyens russes respectueux des lois ne soient pas punis par les sanctions contre le régime."

L'ADLE estime que le processus d '’engagement conditionnel’ devrait s'appuyer sur quatre piliers:

1. Pilier des opportunités pour les citoyens : Les interdictions de visa envers les fonctionnaires russes corrompus devraient continuer, mais les citoyens russes ne devraient pas être les victimes des sanctions. Les États membres de l'UE devraient unilatéralement faciliter la délivrance de visas et davantage de bourses devraient être offertes aux étudiants russes.

2. Pilier économique : les investissements devraient être ouverts si la Russie respecte ses engagements en matière de droit international, si elle respecte ses obligations envers l'OSCE et le Conseil de l'Europe et si elle contribue à résoudre les conflits gelés dans l'Est de l'Europe. Une zone de libre-échange de Lisbonne à Vladivostok pourrait être l'objectif à long terme.

3. Pilier de sécurité : Davantage d'efforts européens utilisant tous les outils disponibles afin que la Russie respecte le droit international.

4. Pilier politique : Un dialogue avec Moscou pour que la Russie mette en œuvre la Convention européenne des droits de l'homme, soutenue par la perspective d'ouvrir la coopération dans le cadre du pilier économique.

Veuillez trouver le plan ci-joint.

 

 

 

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Reijnen Jeroen

Tel : +32 2 283 25
Mob : +32 473 39 47 10
Mots-clés :
  • AFET :: Affaires étrangères ,
  • Press Release,
  • Russie,
  • Week News,
  • Leader Press releases and news,
  • Guy VERHOFSTADT