Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Le rapport sur la concurrence met en garde les grands monopoles technologiques que l'inaction les rapprochera du dégroupage
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
18.04.2018

Le rapport sur la concurrence met en garde les grands monopoles technologiques que l'inaction les rapprochera du dégroupage

 
Les députés devraient adopter demain, à une large majorité, un rapport de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen demandant que des mesures soient prises dans le domaine de la concurrence afin d’examiner de plus près les pratiques des monopoles de haute technologie au sein de l'Union européenne, ce qui ajoutera du poids aux demandes pour une nouvelle réglementation au sein de l'Union européenne.
 
Dans le rapport sur l'évaluation annuelle de la politique de concurrence au sein de l'UE, les députés soulignent leurs préoccupations quant à l'utilisation des données personnelles par les entreprises technologiques à des fins de marketing et de super profilage et réclament le dégroupage de Google tout en réclamant davantage de ressources y compris des ingénieurs techniques spécialisés et des outils technologiques plus modernes qui seront dédiés au département de la Commissaire Margrethe Vestager (DG Concurrence), afin de pouvoir traiter plus rapidement le nombre croissant de grands cas complexes qui atterrissent sur son bureau.
 
Ramon Tremosa i Balcells, rapporteur du Parlement européen, a déclaré avant le vote :
 
"Il est temps que les dirigeants de Google sortent de l'ombre et comparaissent devant le Parlement européen lors d'une audition publique afin d’exposer comment ils entendent se conformer à la récente communication des griefs de la Commission européenne concernant leurs opérations. Dans ce rapport, les députés ont clairement exprimé que sans véritable séparation structurelle entre les services de recherche généraux et spécialisés des sociétés, une approche fondée sur la vente aux enchères pourrait ne pas garantir l’égalité de traitement. À la lumière de nombreux scandales récents, d'autres grandes entreprises technologiques, dont Facebook, ont également des questions fondamentales à répondre à propos de leurs modèles de gestion et de leurs impacts sur nos démocraties."
 
"Plus généralement, ce rapport montre qu'il existe un consensus croissant sur le fait que les entreprises de haute technologie utilisent des données personnelles sans précédent et que les consommateurs ne sont pas informés ou souvent ignorent dans quelle mesure leurs données sont exploitées à des fins de profilage. Il s’agit d’un sérieux défi pour les autorités de la concurrence. Le temps d’une approche ‘business as usual’ dans le domaine de la concurrence est révolu. "

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08


 

 

Mots-clés :
  • ECON :: Affaires Economiques et Monétaires,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Ramon TREMOSA i BALCELLS