Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Les propositions de l'UE afin de lutter contre les plastiques à usage unique sont les bienvenues, mais doivent être renforcées, déclarent les démocrates et les libéraux
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
28.05.2018

Les propositions de l'UE afin de lutter contre les plastiques à usage unique sont les bienvenues, mais doivent être renforcées, déclarent les démocrates et les libéraux


Les eurodéputés de l’alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe ont accueilli aujourd'hui avec prudence la proposition de la Commission européenne visant lutter contre les plastiques à usage unique dans l'Union européenne, mais estiment que les propositions doivent être complétées afin d’atteindre l'objectif visé.

Frédérique Ries, députée européenne, récemment nommée rapporteur du Parlement européen sur cette importante législation, a déclaré :

"Aujourd'hui, la Commission européenne s'est clairement engagée dans une politique très vaste et ambitieuse de protection de l'environnement, des mers et des océans, dont je me félicite vivement."

"Les citoyens européens exigent une approche globale et sont disposés à éliminer tous les déchets plastiques évitables, comme ils le font maintenant avec les sacs en plastique. L'Union européenne a pris cette première mesure importante et les États membres de l'UE doivent désormais s'engager à lutter contre le fléau des déchets plastiques".

"Bien qu'il soit important de ne pas tomber dans la phobie plastique, nous avons besoin de mesures drastiques afin d’encourager l'utilisation responsable des plastiques, en particulier lorsque des alternatives existent déjà, comme les coton-tiges, les couverts en plastique et les pailles en plastique."

"En tant que rapporteur pour le Parlement européen, je me réjouis de travailler avec tous les secteurs industriels concernés, les ONG, les autres députés européens et les gouvernements de l'UE afin d’améliorer ces propositions".

Gerben-Jan Gerbrandy, député européen et coordinateur de l’ADLE au sein de la commission de l'environnement, a poursuivi :

"Nous avons besoin d'une action urgente sur la pollution causée par les plastiques. Les restrictions que la Commission a proposées montre qu’elle prend le problème au sérieux. Une approche européenne commune est absolument nécessaire afin de garantir des règles du jeu équitables, allant de la prévention, aux exigences des produits, au principe du pollueur-payeur ou aux interdictions pures, non seulement afin de protéger l'environnement mais aussi pour favoriser la croissance verte. Ce n'est qu’en prenant des mesures décisives que nous pourrons nous attaquer aux déchets plastiques et passer à une économie circulaire.

"Maintenant, le Parlement européen et le Conseil doivent rapidement développer ces propositions, car les déchets marins et autres déchets plastiques augmentent de façon exponentielle. Il ne faut pas perdre de temps et nous devrions commencer à travailler sur cette proposition sans délai. "

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Mots-clés :
  • Environnement,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Frédérique RIES,
  • Gerben-Jan GERBRANDY