Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Les démocrates et les libéraux saluent une décision historique dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
06.06.2018

Les démocrates et les libéraux saluent une décision historique dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques

Fredrick Federley, député ADLE, se réjouit aujourd’hui de l'accord obtenu lors du trilogue de la nuit dernière, afin de lutter contre la propagation de la résistance aux antibiotiques, en particulier, l'utilisation excessive de produits antimicrobiens préventifs dans le secteur agricole, trop souvent devenu un substitut à l'élevage adéquat.

Le traitement prophylactique systématique des animaux sera interdit et limité à des animaux isolés dans des cas exceptionnels. On estime que la résistance aux antimicrobiens (RAM) cause 25 000 décès par an dans l'UE aujourd'hui et 700 000 décès par an dans le monde.

Les réformes législatives convenues hier stipulent que les vétérinaires doivent émettre des justifications documentées dans le cas de la prescription prophylactique ou métaphylactique d'antimicrobiens, qui ne seront délivrés qu'après un examen clinique d'un animal. Les antimicrobiens critiques seront réservés à l'usage humain.

Frederick Federley a déclaré :

"C'est une décision historique qui protégera les animaux et les humains. En réalité, les animaux en bonne santé ne devraient pas recevoir d'antibiotiques. Il est vital d'endiguer le flux d'antibiotiques inutiles qui inonde le secteur de l'élevage, qui représente 70% du problème des bactéries antibiorésistantes. Cette décision nécessite une évaluation clinique de l'animal avant que les antibiotiques puissent être prescrits. "

"Un grand pourcentage des antibiotiques utilisés aux États-Unis sont destinés aux animaux et non aux humains. Par conséquent, il est important que la viande importée dans l'UE soit soumise aux mêmes exigences strictes que dans l'UE."

Note aux rédactions :

La décision a été prise lors d'un trilogue entre le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil des ministres. Le vote sur le résultat du trilogue obtenu par la commission ENVI du Parlement européen est prévu pour le 20 juin, tandis que la plénière de l'ensemble du Parlement européen aura lieu lors de la session de septembre ou d'octobre. Les États membres de l'UE sont censés signer l'accord lors d'une réunion du COREPER les 13 ou 15 juin.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Mots-clés :
  • ENVI :: Environnement, santé publique et sécurité alimentaire,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Fredrick FEDERLEY