Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Politique urbaine: l’UE n’a pas besoin d’une Institution représentative nouvelle
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
03.07.2018

Politique urbaine: l’UE n’a pas besoin d’une Institution représentative nouvelle

 

Les démocrates et libéraux européens soutiennent naturellement la politique urbaine. La ville accueille la grande majorité de la population européenne, c’est le lieu principal de culture et de socialisation au sein de l’UE et là où s’exprime en premier lieu le débat citoyen. Cependant, l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe a été amené à s’abstenir ce matin, lors du vote en session plénière du Parlement européen réuni à Strasbourg, sur le rapport de Kazimierz Michał Ujazdowski relatif au rôle des villes au sein du cadre institutionnel de l'Union.

Maite PAGAZAURTUNDÚA RUIZ (UPyD, Espagne),, porte-parole de l’ADLE au sein de la commission des Affaires constitutionnelles (AFCO) pour ce dossier, a expliqué : : « Une des plus importantes difficultés pour les Institutions européennes est de combler le fossé qui sépare  les citoyens de l’Union. A cet égard nous devons être sérieux et efficace dans nos efforts pour nous adresser à 500 millions d’Européens.  Notre conception du sérieux et de l’efficacité n’est toutefois pas d’inventer de nouveaux mécanismes redondant mais d’utiliser tout le potentiel des Institutions qui existent déjà, tel le Comité des Régions. C’est pourquoi nous continuerons à plaider pour rapprocher villes et citoyens de l’Union afin qu’ils aient davantage conscience de ce que l’Europe fait pour eux et de ce qu’ils peuvent faire pour l’Europe».

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Laude Yannick

Tel : +32 2 284 31 69
Mob : +32 495 22 78 37
Mots-clés :
  • AFCO:: Affaires constitutionnelles,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Maite PAGAZAURTUNDÚA RUIZ