Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour les parents et les aidants dans l'UE
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
11.07.2018

Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée pour les parents et les aidants dans l'UE

L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée reste un défi considérable pour de nombreux travailleurs, et la répartition inégale des responsabilités parentales et familiales a un impact négatif sur le marché de l'emploi des femmes car ces dernières sont contraintes de choisir entre une carrière ou une famille. Un meilleur accès au marché du travail pour les femmes, ainsi qu’une répartition plus équilibrée des responsabilités parentales représentent des objectifs importants pour l'ADLE.

La commission de l'emploi et des affaires sociales s'est prononcée aujourd'hui majoritairement en faveur de la proposition de directive de la Commission européenne visant à améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, liée à la mise en œuvre des principes du socle européen des droits sociaux. Voici certains compromis :

• Le droit au congé de paternité, jusqu'à présent inexistant au niveau de l'UE, de 10 jours ouvrables.
• L'amélioration de la norme minimale sur le congé parental, prévoyant un droit individuel de 4 mois pour chaque parent, non transférable entre les parents (actuellement, un mois seulement n'est pas transférable), à ​​prendre avant que l'enfant n’atteigne l'âge de 10 ans.
• L’introduction de 5 jours ouvrables par an de congé pour les aidants, pour les travailleurs s'occupant de parents gravement malades ou dépendants et de proches.

Renate Weber, rapporteur fictif sur ce dossier, a déclaré :

"La proposition de directive a suscité de fortes attentes en matière d'harmonisation de la vie familiale et professionnelle, permettant ainsi aux femmes de mieux participer au marché du travail et de favoriser l'accès des hommes aux responsabilités familiales. Le rapport adopté espère encore améliorer beaucoup de choses quant à ces objectifs contre la dure réalité de l'approche conservatrice et non flexible du Conseil. J'espère que durant le trilogue, le Conseil comprendra que les gagnants (espérons sur ce ne soit pas les perdants) sont les citoyens européens. "

On s'attend à ce que cette initiative ait des implications positives non seulement pour l'le citoyen, mais aussi pour les entreprises et l'ensemble de la société. Les parents et les aidant bénéficieront d'un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée ainsi que de l'augmentation prévue de l'emploi pour les femmes, dont les revenus plus élevés et la progression de carrière auront un impact positif sur la prospérité économique, l'inclusion sociale et la santé de leurs familles.

 

 

Mots-clés :
  • EMPL :: Emploi et affaires sociales,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Renate WEBER