Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Verhofstadt réclame un procureur européen afin d’enquêter sur les campagnes de désinformation
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
12.09.2018

Verhofstadt réclame un procureur européen afin d’enquêter sur les campagnes de désinformation


Lors du débat sur l'état de l'Union au Parlement européen, Guy Verhofstadt, président de l’alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe a appelé le président Jean-Claude Juncker à mettre en place un procureur spécial chargé d'enquêter et de recommander des mesures afin de mettre un terme aux campagnes étrangères de désinformation destinées à influencer les élections européennes et les actions destinées à saper les démocraties dans l’Union européenne. M. Verhofstadt appelle les dirigeants européens réunis à Salzbourg à travailler avec la Commission européenne afin d’accélérer la mise au point d’un plan d’action planifié comportant des propositions spécifiques pour une réponse coordonnée de l’UE face au défi de la désinformation.

«Dans les mois à venir, la Commission, avec ce Parlement, devraient nommer un procureur spécial afin enquêter sur une ingérence étrangère visant à saper les démocraties européennes. Nous devons protéger nos élections de l'ingérence étrangère, identifier les agents étrangers actifs sur les plateformes de médias sociaux européens, ainsi que les hommes politiques extrémistes avec lesquels ils collaborent. Un plan d'action contenant des propositions spécifiques pour une réponse européenne face au défi de la désinformation et afin de protéger notre infrastructure électorale devrait être rapidement mis en place. »

«Aux États-Unis, Robert Mueller est l’avocat spécial chargé d’enquêter sur l’ingérence russe dans les élections. Des dizaines de mises en accusation ont déjà été prononcées. L'Europe doit rattraper son retard en mettant en place son propre procureur spécial chargé d'enquêter et d'arrêter toutes les campagnes de désinformation, y compris celle émanant de la Russie, et toutes les autres attaques destinées à saper nos démocraties. »

M. Verhofstadt a qualifié la dernière année du mandat de M. Juncker  de «l’année de la vérité pour l’Europe». Les citoyens ne sont pas contre l'Europe, mais veulent voir une action européenne :

• une communauté de défense européenne. Garantir que l'Europe ne soit pas obligée de fermer ses portes à son voisinage, mais qu'elle soit capable de le changer et de le transformer;
• Un véritable système européen d’asile et de migration, comprenant un corps européen de garde-frontières et de garde-côtes afin que nous soyons moins dépendants des autocrates comme M. Erdogan;
• Une Union économique et monétaire réformée afin de continuer à créer des emplois et afin que l'euro devienne la monnaie mondiale la plus compétitive et la plus stable.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Reijnen Jeroen

Tel : +32 2 283 25
Mob : +32 473 39 47 10
Mots-clés :
  • Press Release,
  • Week News,
  • Leader Press releases and news,
  • Guy VERHOFSTADT