Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Les députés soutiennent l'interdiction par l'UE des plastiques polluants à usage unique d'ici 2021
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
24.10.2018

Les députés soutiennent l'interdiction par l'UE des plastiques polluants à usage unique d'ici 2021


Les articles en plastique à usage unique, pour lesquels des alternatives sont facilement disponibles et abordables, tels que des assiettes, des couverts ou des coton-tiges, représentant une grande partie des déchets marins, seront interdits aujourd'hui dans le cadre de plans soutenus par le Parlement européen.

Dans le rapport rédigé par Frédérique Ries (ADLE, BE), les produits en plastique à usage unique tels que les couverts, les bâtonnets de coton tige, les assiettes, les pailles et les mélangeurs de boissons seront interdits sur le marché de l'UE à partir de 2021.

La consommation de plusieurs autres produits, pour lesquels il n’existe pas d’alternative, devra être réduite de manière «ambitieuse et durable» par les États membres d’ici à 2025. Cela comprend les boîtes à burger à usage unique, les boîtes à sandwich ou les récipients pour aliments à emporter contenant des fruits, des légumes, des desserts ou des glaces.
Les bouteilles de boisson en plastique devront être collectées séparément et recyclées à un taux de 90% d’ici 2025.

Les pays de l’UE devront veiller à ce qu’au moins 50% des engins de pêche perdus ou abandonnés contenant du plastique soient collectés chaque année, avec un objectif de recyclage d’au moins 15% d’ici 2025. Les engins de pêche représentent 27% des déchets trouvés sur les plages d’Europe.

A l’issue du vote d’aujourd’hui, Frédérique Ries, députée européenne rapporteure du Parlement, a déclaré :

«Je me félicite du large soutien dont mon rapport a bénéficié et j'espère que nous pourrons rapidement procéder à la finalisation d'un accord final ambitieux avec les gouvernements de l'UE. La pollution plastique est le fléau de nos océans. Il est temps de riposter. Aujourd'hui, nous avons apporté une réponse à la pollution plastique demandée par les citoyens et notre planète. »

«L’Europe n’est responsable que d’une petite partie du plastique polluant nos océans. Cependant, elle peut et devrait être un acteur clé dans la recherche d'une solution au niveau mondial, comme elle l'a fait par le passé dans la lutte contre le changement climatique. Interdire, réduire, taxer, mais aussi remplacer, avertir. Les gouvernements de l'UE disposent de nombreuses options. Ce sera à eux de choisir judicieusement et à nous de continuer à réclamer davantage. »

 

Gerben-Jan Gerbrandy, député européen et coordinateur de l’ADLE au sein de la commission de l'environnement du Parlement européen, a ajouté: « Qui a dit que nous ne pouvons pas changer les choses. L'action européenne contre les sacs plastiques a été très efficace, favorisant l'innovation et les alternatives. Nous devons maintenant faire de même pour les plastiques à usage unique. »

« Aujourd'hui, le Parlement a présenté un paquet de mesures ambitieux visant à prévenir le gaspillage et à protéger l'environnement. Il appartient maintenant aux États membres d’être à la hauteur de notre ambition. Voyons si l’UE est vraiment disposée à jouer un rôle de pionnier et à agir enfin contre les déchets plastiques. »  

 

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Petre Nicholas

Tel : +32 2 284 35 80
Mob : +32 476 69 97 08
Mots-clés :
  • ENVI :: Environnement, santé publique et sécurité alimentaire,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Frédérique RIES,
  • Gerben-Jan GERBRANDY