Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Il est temps d'agir en faveur de carburants de remplacement dans l'UE
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
25.10.2018

Il est temps d'agir en faveur de carburants de remplacement dans l'UE

 

Les députés ont voté aujourd'hui en faveur d'un rapport d'initiative visant à soutenir les carburants alternatifs pour les transports dans l'UE dans le but de mettre en place une infrastructure de base de recharge et de ravitaillement en carburant, assurant ainsi une couverture complète des corridors du réseau central transeuropéen (RTE-T) d'ici 2025.
Avec l'accord de Paris sur le changement climatique en vigueur, il est nécessaire d'accélérer la transition vers une économie moderne sobre en carbone. La mobilité est un besoin fondamental et la colonne vertébrale de nos sociétés et de nos économies. C'est pourquoi elle devrait être propre, fiable et abordable. Dans ce contexte, les technologies propres offrent d’énormes possibilités et avantages pour la société, l’industrie automobile, les fournisseurs d’énergie, les services publics et les gestionnaires de réseau.
La décarbonisation des transports renforcera la sécurité énergétique et l’indépendance de l’Europe vis-à-vis des importations d’énergie et de combustibles fossiles, et le passage à des carburants de substitution et des groupes motopropulseurs est le meilleur moyen de décarboniser le parc de véhicules actuel et futur.

 La députée européenne Gesine Meissner, rapporteur fictif de l'ADLE sur ce dossier, a déclaré : "Si nous voulons davantage de véhicules à carburant de remplacement sur les routes, nous devons fournir une infrastructure de recharge suffisante. La plupart des États membres n'ont pas mis en œuvre les objectifs définis dans la directive sur les infrastructures pour carburants alternatifs et cela est très regrettable. Nous aurions probablement besoin d’une révision du cadre pour parvenir à un meilleur déploiement des infrastructures de recharge dans l’UE. "


Matthijs van Miltenburg, rapporteur pour l'avis de la commission IMCO, a déclaré: «Afin de rendre le transport durable attrayant, nous devons le rendre facilement accessible aux consommateurs et mettre en place des systèmes de paiement interopérables afin que les consommateurs puissent payer de manière simple, partout en Europe. Cela nécessite une approche européenne commune. "

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Vidal Sans David

Tel : +32 2 283 22 31
Mob : +32 470 891 264
Mots-clés :
  • Press Release,
  • TRAN :: Transports et tourisme,
  • Week News,
  • Gesine MEISSNER,
  • Matthijs van MILTENBURG