Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Rapport sur les droits de l'homme : l'UE doit intégrer les clauses relatives aux droits de l'homme dans toutes ses politiques et accords extérieurs, y compris le commerce
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
12.12.2018

Rapport sur les droits de l'homme : l'UE doit intégrer les clauses relatives aux droits de l'homme dans toutes ses politiques et accords extérieurs, y compris le commerce


Les députés ont voté aujourd'hui en séance plénière le rapport annuel sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde en 2017, soulignant l'augmentation spectaculaire des violations des droits de l'homme, des crises en matière de démocratie et des conflits dans le monde entier, touchant les plus vulnérables de nos sociétés.
Le rapport documente la persécution des Rohingya au Myanmar, la répression de l'opposition au Cambodge, au Venezuela ou au Nicaragua, le déséquilibre de l'état de droit au Congo, les crimes de guerre en Syrie et au Yémen, la réduction drastique de l'espace réservé à la société civile dans notre voisinage immédiat, en particulier en Azerbaïdjan ou en Russie, entre autres.

Petras Auštrevičius (Mouvement libéral de Lituanie), rapporteur du Parlement européen sur cette question, a déclaré que l'objectif de ce rapport était de fournir une analyse critique des actions de l'UE et de fournir des réponses sur la façon dont l'UE peut oeuvrer davantage :

”Il y avait une excellente compréhension et un accord ferme sur le fait que l'UE demeurera le leader de la lutte contre les droits de l'homme dans le monde aux côtés du système des Nations Unies. Mais si nous voulons que l’UE soit plus efficace, les clauses relatives aux droits de l’homme doivent être intégrées dans toutes nos politiques et accords extérieurs, y compris le commerce. Le renforcement de nos liens politiques et économiques avec les pays partenaires de l’UE est notre objectif primordial, mais pour que cet objectif soit atteint, nous devrions tâcher de faire meilleur usage de la conditionnalité en matière de droits de l’homme.

Mots-clés :
  • AFET :: Affaires étrangères ,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Petras AUŠTREVIČIUS