Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Garantir la connectivité de base du fret routier après le Brexit
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
26.02.2019

Garantir la connectivité de base du fret routier après le Brexit

Au terme des négociations en trilogue, le Parlement européen, la Commission et le Conseil sont parvenus aujourd'hui à un accord provisoire sur la connectivité de base du fret routier en cas de retrait du Royaume-Uni de l'UE sans accord, dans le cadre du plan d'action d'urgence présenté par la Commission européenne. Plus de 80% des transports routiers entre le Royaume-Uni et l'UE à 27 sont actuellement assurés par des transporteurs établis dans les 27 Etats-membres. Afin d'éviter de graves perturbations et tout risque de perturbation de l'ordre public, des mesures d'urgence temporaires permettant aux transporteurs routiers titulaires d’une licence au Royaume-Uni de transporter des marchandises par route entre le territoire de ce dernier et les 27 États membres restants sont nécessaires jusqu'à la fin 2019 .

Au cours des négociations en trilogue, il a été convenu d'inclure le cabotage pour les opérations de passagers et de fret afin de faciliter le transport des passagers et des marchandises - sans aucune interruption des activités quotidiennes. Toutefois, le régime applicable à ces opérations de cabotage serait le suivant, à partir de l'application du Brexit : deux opérations pendant quatre mois; une opération pendant trois mois et zéro opération pendant deux mois en vue d'une élimination progressive au plus tard le 31 décembre 2019, à la fin du plan d'urgence général. Quelle que soit la date du Brexit, les opérations de cabotage s’arrêteront d’ici la fin de l’année.

Izaskun Bilbao Barandica députée européenne et rapporteur fictif de l'ALDE pour ce dossier a déclaré:

"Après d’âpres négociations, nous sommes parvenus à un accord sur ce dossier, lié à un point très controversé sur le cabotage. Il est dommage que nous soyons parvenus à un accord sur ce dossier et non sur le paquet mobilité dans son ensemble. J’aimerais demander aux groupes du Parlement européen la même approche cohérente et pragmatique sur les dossiers concernant les travailleurs détachés, le cabotage, le repos et les heures de conduite afin de parvenir à un accord. Les transporteurs de l’Union européenne ont besoin de cet accord."

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Vidal Sans David

Tel : +32 2 283 22 31
Mob : +32 470 891 264
Mots-clés :
  • Press Release,
  • Regions and Transport,
  • Week News,
  • Izaskun BILBAO BARANDICA