Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe
Le contenu terroriste en ligne doit être éliminé plus rapidement, selon le Parlement européen
Choisissez votre langue :
  • Français
  • English
17.04.2019

Le contenu terroriste en ligne doit être éliminé plus rapidement, selon le Parlement européen

Les députés ont approuvé aujourd'hui une proposition de règlement visant à résoudre le problème croissant de la diffusion de contenus terroristes en ligne. Les législateurs ont dû trouver un équilibre entre la protection des droits fondamentaux à la liberté d'expression et la liberté de recevoir et de communiquer des informations tout en renforçant la sécurité publique dans l'environnement en ligne et en garantissant le bon fonctionnement du marché unique numérique. Les législateurs européens se sont particulièrement préoccupés de l'activité des groupes terroristes et la faculté de leurs partisans à diffuser du contenu terroriste en ligne afin de répandre leur message, de radicaliser et de recruter, de faciliter et de diriger les activités terroristes.

Le Parlement européen a également modifié la proposition de la Commission européenne pour définir ce que constitue un "contenu terroriste" afin de préciser le moment où une intervention est nécessaire de la part des fournisseurs de services d'hébergement. Les nouvelles règles obligeront les sociétés Internet à supprimer rapidement le contenu terroriste ou à désactiver l'accès après avoir reçu une mesure de retrait. À l'avenir, tous les États membres seront tenus de désigner une seule autorité judiciaire ou administrative chargée de prendre de telles mesures de retrait.

Maite Pagazaurtundua, rapporteur fictif de l’ADLE pour ce dossier a déclaré :

"Après d'intenses négociations avec tous les groupes politiques, nous avons pu recueillir le soutien pour un texte final très équilibré. Je me félicite de l’efficacité dont nous avons fait preuve, tout en tenant compte de l'intérêt des fournisseurs de services d'hébergement et des PME. Il faut s’attaquer au contenu terroriste en ligne, il n’y a pas d’alternative, mais nous devons également rester pratiques et créer un équilibre entre libertés et sécurité."

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Sándor Blasko

Tel : +32 2 283 00 89
Mob : +32 483 04 97 89
Mots-clés :
  • LIBE:: Libertés civiles, Justice et Affaires intérieures,
  • Press Release,
  • Week News,
  • Maite PAGAZAURTUNDÚA RUIZ